• Vacances abrégées

    Hé non nous ne sommes pas en Hollande, mais ce sur l'île Öland en Suède
    Ces moulins nous auront-ils fait perdre la tête ??? eux non, mais les événements oui, puisque nous avons décidé d'interrompre notre voyage.
    Après notre passage en Allemagne le 18 juin, pour réparer notre chauffe-eau (boeler) il nous avait été préconisé de faire venir une pièce de France , commande passée ....
    Cette pièce que nous attendions depuis 1 semaine et arrivée ce matin à un camping de notre choix à mi parcours de Suède et le Cap Nord,
    Mais voilà la pièce fournie ne résous pas le problème,
    Les ennuis ne s'arrêtent pas là ... mort du frigo ..... une fuite d'ammoniaque au frigidaire, qui aura duré 2 jours , nous faisant dormir les vasistas ouvert ( et choper la crève par la même occasion)
    Tous ces événements ayant sabré notre moral,
    C'est avec tristesse que nous prenons ce jour la décision de rentrer.
    Finit les rêves , avec le village du Père Nöel à Romaniéni, le Cap Nord et ses soleils de minuit et notre descente sur les Lofotens en Norvège.
    Tout cela sera pour une prochaine année.


    13 commentaires
  • Quelle drôle de nom me direz vous !!!
    Mais quels paysages somptueux

    Nous nous arrêterons à Kotor pour la nuit, même  parking que l'année passée sauf que cette année il est goudronné et bien sur je refais les même photos !!!! mais j'aime cet endroit. Nous aurons aussi la chance de bien voir la citadelle éclairée et sans bouger du camping-car.    
          Kotor et les bouches de Kotor    
    Pendant des siècles,
    Kotor servit de théâtre à de nombreuses batailles ... Les fortifications de Kotor au Monténégro, l'ascension jusqu'à la forteresse Saint-Jean à 280 mètres au-dessus de la ville.   1 426 marches pour grimper jusqu'à la citadelle, et vu la chaleur qu'il faisait à 15h nous n'y sommes pas montés et pourtant de là-haut je me disais que le coup d’œil devait y être magnifique.
    Kotor et les bouches de Kotor

    Kotor et les bouches de Kotor Kotor et les bouches de Kotor

    La ville est marquée par la même influence, en l’occurrence italienne, plus précisément vénitienne, qui rappelle un peu les alentours de Split en Croatie et passée la porte qui donne accès à la vieille ville, c’est le dallage de pierre des cités transalpines, la tour de l’horloge, les petites places fermées entre de hautes bâtisses colorées qui s’offrent au touriste.  Kotor et les bouches de Kotor  Kotor et les bouches de Kotor
    Kotor et les bouches de Kotor
    Kotor et les bouches de Kotor Kotor et les bouches de Kotor

    Kotor et les bouches de KotorL’enceinte cernant la ville escalade la montagne jusqu’au vieux fort, la citadelle Saint Jean, dite Sveti Ivan en dialecte iekavien, – le serbe monténégrin -. Au pied, les quais fleuris et tranquilles, l’étendue des eaux immobiles comme celles d’un lac, où se reflètent les pentes bleuies qui les bordent, tout inspire au rêve, à l’évasion de même cette touche d’immatérialité qu’apportent la lumière et la mer à ce paysage minéral. Les bouches de Kotor, le plus grand fjord méridional d’Europe …
    Kotor et les bouches de Kotor cette photo n'est pas de moi.
     

     


    4 commentaires
  • 11/06
     

    passage en douane sans problèmes, seulement 35minutes d'attente
    Juste cette femme qui faisait la manche et s'accrocher au camping-car, il a fallut la prendre en photo pour la faire lâcher prise Monténégro
    Un procédé que je n'aime pas, mais quand on voyage on voit énormément de choses et de gens malheureux.
    Le Monténégro, le jour et la nuit avec l'Albanie que nous venons de quitter,
    les gens de ce pays nous semble plus respectueux au volant malgré certaines frayeurs, ici les piétons sont rois aux passages cloutés.
    Le carburant est au même prix dans toutes les stations.
    Une fois de plus
    , nous sommes agréablement surprit quand nous achetons notre viande, une cote de bœuf de 960grs pour4€65 et …. servie par un boucher parlant un français impeccable, une salade pour accompagner à 31cts.

    N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir
    Monténégro   Monténégro
    Monténégro Monténégro
    J'aime ces façades colorées
                           
    Monténégro
    Monténégro Monténégro
                                                                                                                             Sous ce tuyau d'eau (en vert) qui traverse la route, nous avons du      attendre 10 minutes pur passer sans rien arracher,
    Un jeune homme est monté à même un poteau électrique pour lever le tuyau et faciliter notre passage.
    C'était un tuyau d'eau pour alimenter une maison de l'autre coté de la route.
    Bien sur, cela nous a fait rire, mais on compatis pour ces gens qui n'ont pas les choses essentielles de la vie.
    Monténégro
    C'est un panneau que nous avons vu à quelques kilomètres de la frontière Croate et
    cela nous donne toujours des envies d'évasions vers des pays encore inconnus pour nous.
    Par-delà Cetinje, la route s’élève à nouveau pour atteindre presque la Crête dans un enchevêtrement de rocailles  .  C’est la direction de Kotor qu’il nous faut évidemment suivre et qui sera, j’en suis certaine, l’occasion de nombreuses découvertes.
    Au col, quelques masures et toujours cette impression désertique .  Un Monténégro profond et surtout des habitants humbles et un peu méfiants mais si émouvants, au visage  buriné et tanné par le travail au grand air, les rides profondes et le regard vif , ses habitants semblant presque sortis de temps archaïques qui se véhiculent à dos d’âne, en charrette où à pied, le dos chargé de quelques fagots.
    La route qui descend vers Kotor et les bouches de Kotor dessine de vertigineux lacets entre les touffes d’acacias, de genêts, d’églantiers, de pins et la végétation méditerranéenne retrouvée sur le littoral, notre vitesse est souvent réduite à 50-60 km/h ce qui laisse le temps d'admirer et de faire des photos.  C'est de cette mer intérieure que le maréchal d'empire français Marmont, fit tracer la première route du pays marquée dans sa végétation par la réapparition de l’olivier et du laurier-rose .
    Kotor sera mon prochain article  !!!!! suivant la connexion  internet


    16 commentaires
  • Nous n'arriverons au camping des Météores qu'à 19h, il est assez rare que l'on roule en fin de journée,  nous ne sommes plus habitués à rouler autant et pour info, 1 mois passé en Crète 775kms , alors 490 kms dans la journée dur dur et sous la pluie et avec des routes défoncées par endroits et tout en routes sinueuses de montagne.
    La galère quoi !!!!

    Les Météores
    C'est tout simplement majestueux et impressionnant
    je vous mets ci-dessous le lien dans notre galerie pour aller voir les photos

    Les Météores Pas besoin de parler grec
    pour comprendre que je ne pouvais rentrer dans le monastère en ayant les épaules dénudées
    Des tissus sont à la dispositions des visiteurs hommes ou femmes, car les hommes ayant des shorts trop .. moulant
    devront se ceindre les reins avec ces étoles.Nous mangerons sur un des parkings du site, il commence à faire très chaud et à 14h nous repartons.
    Ci dessous une petite vidéo que nous avons réalisée pour ....
    la descente des Météores.

    Attention ça tourne pas mal !!!!!

    Les Météores  Les journées ne me semble plus assez longue, nous dormirons en bord de route, enfin presque, une voiture de police viendra à la fontaine, où s'abreuver où voir qui est dans ce camping-car. Le lendemain matin, Nous pourrons faire le plein d'eau à la fontaine et filer sur L'Albanie, pas de chance les gens que nous  avions rencontrés l'année passée n'y sont plus, Des hôtels et des restaurants sont sortis de terre à une vitesse incroyable, on a pensé qu'ils s'étaient fait délogés, j'avais préparé un grand sac de vêtements et chaussures que je donnerai à une femme qui était assise dans une brouette et on ira dormir ailleurs. Les Météores
    Si les Grecs ne conduisent pas très bien , on pourra dire que les Albanais eux conduisent comme des pieds. Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai laissé échapper un juron  voir 2 ….. se retrouver à 3 véhicules sur une double voie, pas normal, changer de direction en faisant une queue de poisson où changer de direction sans clignotant pas normal non plus, enfin pas chez nous. Doubler dans un virage, ne semble pas non plus déranger. Nous avons aussi été surprit qu'il n'y ai pas de feux tricolore, quelques semblant de rond point et tout se passe bien.
    Ce que nous avons aussi constaté en passant dans chaque ville ou village, c'était la présence d'un policier en civil, qui informait d'une éventuelle infraction et le véhicule concerné se faisait arrêter à la sortie.
    Nous dormirons le long d'une plage.
    Les Météores Les Météores
    Les Météores


    10 commentaires
  • Cette île magique réunit histoire et traditions, culture et nature, plaisirs de l’exercice physique et de l’esprit, joies de la table et du partage. Que l’on plonge dans la mer ou dans l’Antiquité, que l’on court les chemins escarpés ou les terrasses festives, la Crète offre toutes ses richesses avec générosité.
    La mosaïque du passé La beauté naturelle de la Crète n’a d’égale que la richesse de son passé. L’île a été le berceau de la première grande société de la mer Égée, les Minoens, il y a quatre millénaires.
    Cette mystérieuse civilisation a laissé des vestiges un peu partout sur l’île, notamment le célèbre palais de Cnossos.
    Culture, cuisine et caractère Cependant, ce sont les gens, plus que les
    briques et les pierres, qui laissent les plus beaux souvenirs. Les Crétois sont très
    attachés à leur culture et à leurs traditions .
    JE POURRAIS VOUS EN DIRE ENCORE ET ENCORE Sur cette île
    Nous l'avons quittée, recouverte de fleurs rose où blanche ,des lauriers le long des routes.
    J'ai encore cette odeur des fleurs d'orange.
    Mais voilà c'est finit, nous sommes le samedi 6 juin et  nous allons regagner le continent dans quelques heures
    et vous emmener dans d'autres contrées et coins d'Europe.
    Au revoir La Crète bonjour le ContinentAu revoir La Crète bonjour le Continent
    Nous avons la même cabine qu'à l'aller. Coïncidence Non !!!!!

    Nous arrivons sur le port 2h avant l'embarquement et nous avons la chance de pouvoir monter avant l'heure, chouette. Nous prenons possession  de notre cabine, le même numéro que l'aller , mais cette fois-ci on change, je dormirais à droite  !!!!!NA. Une bonne douche, ne pas oublier que cela fait 3 semaines que nous sommes en panne du chauffe -eau (truma) donc à part les douches de plage à l'eau froide, rien depuis 2 semaines. Alors on en profite à fond, un apéro dans la cabine et on descends manger en salle. Pas de séance photo de nuit sur le pont. ON se couche de bonne heure, car debout demain matin à 5h, on débarque à 6.
    Nuit légèrement houleuse, mais cela aurait pu être pire, au vu de la météo annoncée.
     6 h tapante, on débarque, nous petit-déjeunerons sur le port et alors que le café était presque prêt, on voit police et pompiers arriver, baliser  juste à coté de l'emplacement où nous sommes garés, il semblerait qu'un court-circuit est détruit l'intérieur du porta-cabine où sont vendus des billets de bateaux.
    Bien sur cela attire du monde.
    Nous prenons la route pour Néa-Epidavros où Gilles un ami qui vit en Grèce depuis 8 mois,
    nous rejoindra pour nous apporter 5l d'huile d'olive que je lui avais commandés,
    la mieux réputée de Grèce  d'après lui est celle de Ligourio.
    Sur la route nous nous sommes arrêté pour acheter 1kg de praires pour 8€, que nous pensions manger le soir. 

    Au revoir La Crète, bonjour le Continent

    Vers midi un des potes de Gilles un français qui vit lui aussi en Grèce depuis 25 ans viendra et nous apportera des escargots farcis à la française, le pied.
    Le soir c'est un de ces 'courche-surfing' nous rejoindra pour le repas,
    la culture du jeune et les 4 passionnés de  voyages  autour de la table fera
    que nous  passerons une sacrée soirée.
    Une bonne nuit de repos, car on a beau dire cabine où pas , on ne dort pas très bien à bord d'un bateau,
    et puis on a plus 20 ans pour dormir à même le sol où dans un fauteuil.


    Au revoir La Crète bonjour le Continent Au revoir La Crète bonjour le Continent
    Au revoir La Crète bonjour le Continent Au revoir La Crète bonjour le Continent
    Au revoir La Crète bonjour le Continent Au revoir La Crète bonjour le Continent
    Nous avons passé la nuit au même l'endroit
    que la veille de partir en Crète.
     


    21 commentaires