• Athènes. Relève de la garde 2/4

    La relève de la garde sur Jooméo

    13 juillet Notre troisième journée sera consacrée à la relève de la garde, départ du camping à 10h   ,
     nous ne verrons pas le défilé  militaire du 14 juillet en France , mais assisterons à ce spectacle, qu'est la relève de la garde. mieux vaut aller admirer la relève du dimanche à onze heures car ce jour-là, les gardes sont plus nombreux et les uniformes beaucoup plus beaux car mieux décorés.
    Il fallait arriver de bonne heure pour être bien placés. Et comme nous sommes petits tous les deux  nous arriverons à nous faufiler, chacun à une place différente pour ne pas faire les mêmes photos.
    Quels moments émouvants nous avons vécus.
    Je ne vous mets que quelques photos pour l'article, mais vous invite à aller voir ma page Joméo.

    Athènes. Relève de la garde 2/3 Athènes. Relève de la garde 2/3
    Athènes. Relève de la garde 2/3 Athènes. Relève de la garde 2/3


    Page d'histoire
    Les gardes sont nommés evzones (ce qui signifie « à la belle ceinture » en grec).  C’est devant le Parlement, place Syntagma, que l’on trouve les membres de la garde présidentielle, une unité cérémonielle qui garde le bâtiment et la maison présidentielle.

    Le Evzones sont une division de cérémonie faite de bénévoles venant de l'infanterie, artillerie, blindés et des unités du Corps de l'armée grecque. Servir la Garde présidentielle est un grand honneur en Grèce, et les soldats qui sont recrutés doivent être d'au moins 1,86 mètres (6,1 pieds) de haut et ont servi un minimum de 6 mois dans l'unité de l'armée opérationnelle avant l'entraînement pour devenir une Evzone.
    Néanmoins, alors qu’autrefois, ces gardes servaient réellement à défendre le Parlement et ses députés en cas d’attaque, aujourd’hui, ils n’ont plus qu’un rôle décoratif, voire touristique.
    Athènes. Relève de la garde 2/3 Athènes. Relève de la garde 2/3

    Athènes. Relève de la garde 2/3

    Les uniformes des gardes sont inspirés des costumes traditionnels grecs : béret de feutre rouge au gland de soie noire, chemise blanche avec des manches très évasées, gilet dont les broderies sont faites à la main et qui reproduisent des motifs traditionnels, jupe appelée fustanelle qui comporte 400 plis afin de symboliser le nombre d’années d’occupation ottomane, hauts de chausse, pantalon rouge pour les officiers et collants en laine blanche pour les soldats, ceinturon à cartouchière et fixe-chaussettes noirs (bleus pour les officiers). Ce type d’uniforme, bien que datant de l’époque d’Homère, n’a trouvé sa forme actuelle que sous l’occupation ottomane.
    Tous les vêtements sont fabriqués à la main sur la base des uniformes que les soldats portaient pendant l'occupation turque de Grèce en 1453-1821. Il ya 400 plis dans fustanelle, représentant 400 années de Turcs en Grèce. Le Evzones sont habillés en tsarouhis: sabots en cuir rouge avec des pompons noirs sur le gros orteil. La semelle de chaque chaussure a 60 ongles et un poids de plus de 3 kilos. Les soldats portent également phareons: bouchons de garnison traditionnelle avec de longues franges noires.
    Athènes. Relève de la garde 2/3
    Un troisième Evzone uniformes militaires réguliers, et les policiers, sont toujours présents pour s'assurer que les gardiens de service ne sont pas dérangés. Vous pouvez poser pour des photos avec les Evzones, mais vous n'êtes pas autorisé à y toucher. Le troisième soldat garantit également que les Evzones en devoir sont bien rangées. Regarder ce soldat essuyer la sueur sur le front du gardien et de fixer les glands de leurs chapeaux.
    Athènes. Relève de la garde 2/3 Athènes. Relève de la garde 2/3

    Toutefois, c’est en 1821, lors de la Révolution grecque, qu’il a été adopté comme tenue nationale officielle. Ces costumes coûtent très chers à fabriquer et demande beaucoup de savoir-faire de la part des fabricants. Par ailleurs, il existe deux versions de l’uniforme (en plus de la différence de costume entre l’officier et le soldat) : une pour l’été et une pour l’hiver.
    De nos jours, la garde présidentielle exerce plusieurs fonctions : elle garde le tombeau du Soldat Inconnu ainsi que le palais présidentiel, elle hisse et amène officiellement les couleurs grecques du Rocher sacré de l’Acropole, elle qui assure la garde d’honneur au président de la République et aux chefs d’Etats étrangers. Enfin, elle rend honneur aux ambassadeurs étrangers lors de la remise de leurs lettres de créance au Président de la République.
    Les gardes sont d'une immobilité absolue; puis ils font cette passation, très ritualisée... et ce malgré la très forte chaleur. Ils sont de garde pour 1 heure, toutes les 4 heures.
    Athènes. Relève de la garde 2/3
    Pour nous pas de tralala, pause casse croute avant de continuer notre visite

    Athènes. Relève de la garde 2/3 Athènes. Relève de la garde 2/3

     Le dernier article sur Athènes sera consacré à l'Acropole... Toujours en travaux

    Athènes. Relève de la garde 2/3

     

     

     

    « Athènes 1/4Athènes. L'Acropole 3/4 »

  • Commentaires

    13
    Mercredi 29 Octobre 2014 à 21:52

    coucou ginet

      waouh j'adore  ces scènes de vie particulièrement  le marché du poisson  cool super

    bonne fin de semaine à toi bises

    12
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 18:26

    belle cérémonie émouvante

    merci pour ce partage en photo

    ti bo

    11
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 16:57

    ce doit  être un beau spectacle mais je plains ces gardes qui restent immobiles par tous les tps

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 15:41

    A ton avis, quel est le pire ?

    Monter la garde à Londres sous la pluie avec un chapeau en peau d'ours qui te chatouille la figure et qui pèse plusieurs kilos, ou sous le soleil dans une chaleur à crever avec une jupe et des chaussons à pompons ?

    Bon, en fait, je ne sais pas.

    Mais ceux qui ont inventé ces costumes ne les ont certainement jamais testés !

    9
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 08:28
    rené jeanine

    superbe spectacle, la relève de la garde est impressionnante, les costumes sont extraordinaires, cette fustanelle est incroyable, les chaussures aussi, et c'est beau ! merci pour ces belles images, heureux dimanche, bises

    8
    Samedi 4 Octobre 2014 à 19:06

    C'est vraiment un beau spectacle (que j'ai vu) ils doivent avoir mal aux cuisses avec ce mouvement assez brusque pour lever la jambe !

    Bonne soirée à vous deux

    7
    Samedi 4 Octobre 2014 à 18:55

    Coucu les Dgimis, j'adore les chaussons à pompons ! Bravo pour le reportage. Bisous

    6
    Samedi 4 Octobre 2014 à 12:18

    L'Acropole était déjà en travaux lorsque nous l'avons visité, il y a... très longtemps. :)


    En tout cas, j'admire.... La relève de la garde est toujours aussi impressionnante.


    Bisous et douce journée à vous deux.

    5
    Samedi 4 Octobre 2014 à 09:54

    Bravo pour ces belles photos et ce reportage très intéressant..je n'aurais jamais pu penser que ces sabots pesaient aussi lourd !! Un exploit lorsqu'ils balancent la jambe en avant...Ils sont beaux dans leurs costumes, et le blanc immaculé de leur tenue, un vrai spectacle qui méritait bien l'attente ...merci pour tout ça..grosses bises chez vous en Normandie retrouvée..

    4
    Samedi 4 Octobre 2014 à 09:08

    Bonjour les dgimis

    Merci !

    (La maison est pleine, alors, pas trop de temps ...)
    Je vous souhaite un bon week-end
    Bisoux

    dom

     

    3
    Samedi 4 Octobre 2014 à 08:05

    Superbe cette relève de la garde ! Alors vous avez trouvé la maison bien grande à votre retour ? J'imagine après plus de 5 mois à voyager avec le Jules ! Bisous.

    2
    Samedi 4 Octobre 2014 à 06:57

    Magnifique. Ils sont bien en cadence. Bises

    1
    Samedi 4 Octobre 2014 à 00:32

    C'est vrai que cette garde gracque dans son habillement est très spécial et ça vous le coup d'oeil et le coude à coude, merci les Dgimis, bises de JB



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :