• IMPORTANT AU MOMENT OU VOUS LIREZ CE BILLET

    nous n'avons plus de clé 3G,  les connections sont en wifi, donc aléatoire.
    Alors pourquoi je continue à mettre des articles, si je ne peux venir sur vos blogs
    Pourquoi ne pas mettre mon blog en pause
    Tout simplement pour tous les gens qui ne partent pas en vacances et
    Qui ont plaisir à nous suivre
    *******************************************

    37 km  plus tard nous retrouvions la fraîcheur d'une grande plage, où nous avons dégoté un super endroit , rappel d'un endroit que nous avions fait au Maroc l'année dernière, avec des chiens errants un peu partout, des chiens à qui, bien sur j'ai fait une pâtée avec du riz (basmati) des PDT et des croquettes de Nénette, c'est plus fort que moi, ils n'ont pas demandé à être abandonnés.
    Le soir nous voulons changé d'endroit pour être un peu plus exposés au soleil !! bingo, bonne idée la dgidgi …. nous voilà enlisé, pas de panique 2 -3 coups de pelles, on glisse notre tapis de sol et nous voilà reparti, finalement on se re-mettra à notre première place, des bretons sont à quelques mètres de nous, un point d'eau nous séparent, on ne se gênent donc pas.
    Pylos
    Nos gardiens.
    Et bien sur les jours se suivent et se ressemblent , baignade, farniente, le passage des moutons pour nous réveiller le matin (à 9h correcte), les travailleurs agricoles (melon et pastèques dans les champs)qui nous saluent plusieurs fois par jour, le passage d'autres amoureux de la nature, dispersés un peu partout dans la pinède et qui viennent  se ravitailler en eau, il faut dire que c'est toujours le point noir des camping-caristes qui font du sauvage, les toilettes et le ravitaillement d'eau, donc pour cet endroit on dira encore bingo !!!!
    Pylos
    Pylos Pylos
    Notre réveil matin quotidien et le gentil berger qui nous gratifiait d'un Caliméra(bonjour en Grec) tous les matins.
    Nous y resterons 3 jours ,
    Pylos
    le prochain squat ne sera pas aussi agréable, le parking  du port de Pylos, mais à minuit nous changerons de place tellement c'était bruyant et irons nous mettre carrément sur la marina, où l'agent portuaire, viendra nous dire le vendredi matin que nous ne pouvons pas rester toute la journée, merci ma brave dame , mais nous y avons passé la nuit.
    Le soir nous avions vus des 66 que nous avons salués de loin, alors que nous partions manger dans un des estaminets sur le port, et vu que nous avons déménagé la nuit ne les avons pas revus !!! Enfin si, mais pas au même endroit. Après être allée  faire des photos des magnifiques rochers tout là bas et rencontrés des Français/Canadiens avec qui j'ai bien discuté, des anciens camping-caristes qui ont revendus et vont maintenant d'hôtels en hôtels car leur fils de 10ans s'ennuyait en CC et patati et patata….

     


    La cité moderne de Pylos est assurément l'une des villes côtières les plus attrayantes de Grèce. Le visiteur qui arrive à Pylos a réellement l'impression qu'il se trouve sur une île.
    Les traits caractéristiques qui font le charme de Pylos sont:
    - sa place principale (platia) et les cafés ombragés par de superbes arbres séculaires qui l'entoure ou nous avons mangé le soir.
    - les bâtiments et leurs passages voûtés au style insulaire voir colonial qui bordent cette place.
    son petit port de pêcheur qui s'ouvre sur la ville (plus loin, un port de plaisance -Marina- a été réalisé il y a quelques années),
    nous y avons dormi une nuit
    - la forteresse hexagonale de Neokastro dominant le côté occidental de la ville d’où je suis allée faire quelques photos d'un splendide rocher.
    Et cette tour Eiffel que nous avons vue quelques km plus loin sur la route.




     


    19 commentaires
  • 19/06, 2 mois que nous sommes partis, nous referons encore la causette avec  les 26, qui nous donnerons   quelques tuyaux d'endroits à visiter, eux reprennent le bateau ce soir. Nous roulons 70km pour arriver à une plage et un endroit où nous pensions passer la nuit, mais au retour de la plage, le gardien des résidences hôtelières, nous dissuadera de rester, alors pas d'histoires on circule,
    re .....50 km nous arrivons à Katakolo,


    C'est un des essuie- mains, j'en achète partout !!!!

    Un très grand parking sur le port le long de la marina, à peine avions nous couper le moteur qu'un gars en vélo, vient nous parler en français nous disant qu'il n'y a aucun problème pour passer la nuit, et que  c'est gratuit, il nous propose légumes et autres, mais besoin de rien merci.


    Ce grand parking ne nous tente pas vraiment, nous explorons les alentours et passerons la nuit sur les hauteurs de Katakola. L'orage nous réveillera à 6h du mat. Quelle barbe. En quittant notre place nous repasserons par la jolie petite station balnéaire et bien nous en prit, car derrière le parking où nous étions la veille au soir, nous nous dégotons un endroit  dont des français nous avait parlé et que nous avions complètement zappé, nous sommes le long du quai , face au port où les gros bateaux viennent apporter leur  flot de croisiéristes . LE PIED


    Nous pensons que nous allons rester plusieurs jours, 5€ la nuit autant dire rien par rapport à tous les campings que nous avons fait depuis 2 mois et nous pouvons accéder aux sanitaires de la marina.
    Balade sur le port, je cherche le bureau de poste, un chauffeur de taxi, nous dira " bonjour les français" !! il nous indiquera ce que nous cherchons.

    Petit arrêt dans une taverna , il est midi. Mais nous mangeons au CC. Alors que nous allions prendre notre apéro le soir et que j'avais fait mon premier tzatziki,

    on est pas bien le long du quai ?
    nous avons assisté au remorquage d'un voilier allemand ensablé le long d'un des quais de la marina,
    encore un qui a oublié de regarder son sondeur.

    Le remorquage.
    A la fin de notre repas , des italiens qui étaient garés en double file, sont venus nous demander si nous accepterions de nous avancer un peu, qu'ils puissent se garer avec leurs copains, pas de problèmes pour nous, mais nous leur expliquons que les français derrière , partent le lendemain matin et qu'ils pourrons 'desserrer' les véhicules. Bon sera tout pour aujourd'hui, car ce soir la France joue son second match pour la coupe du monde de foot (à la mi-temps, 3/0 contre la Suisse) 
    4ème jour que nous sommes sur le port , hier soir c'était la fête de la musique mais bof!!! Nous sommes allés le long des tavernas ,  pas d'ambiance surement trop tôt car nous entendrons de la musique, enfin si ce bruit, s'appelle musique, jusque minuit et puis voilà.

    Ce n'est pas très grave, j'avais allumé des bougies sans flamme et le Jules avait un air de fête. Ce matin balade derrière la digue où nous sommes, les italiens à coté me disent qu'il y a une belle plage, alors nous allons voir, mais bien sur pour nous ce n'est pas ce que nous, nous  appelons une belle plage, Il ne faut bien sur pas comparer avec nos grandes plages normandes, d'ailleurs les voitures roulent dessus, c'est peu dire, je ne me verrais pas allonger ma serviette la dessus, je comprends mieux ces locations de transats et parasols.
    Katakolo
    (Ioannis) Yannis viendra nous dire bonjour, je lui ai acheté hier, olives, huile d'olive, légumes et œufs, c'est lui qui nous avait accosté le premier jour en me disant que nous pouvions nous mettre ou nous voulions sur le port.
    Nous passerons la journée à flemmarder et quand le lendemain matin avant de partir , j'ai demandé au maitre du port, si nous pouvions vider le cassette chimique, Mais que néni ma brave dame, tu prends l'eau que tu veux, mais ta merde tu vas la vider ailleurs, car ici les toilettes partent directement dans la mer… Auront-ils un jour le pavillon bleu ? Ils sont quand même dans la zone Europe…
    Katakolo Katakolo
    Katakolo
    9h J'irai faire encore quelques photo de ce montre des mers arrivé à 7h ce matin ayant déjà déversé son flot de passagers pour le site de Olympie où nous partons aujourd'hui.
    sites antiques exceptionnels très bien préservé, et où se dressent encore de très beaux vestiges dans un cadre bucolique.

    (pour une fois j'étais debout, enfin avec l'appareil photo)
     



    MSC Preziosa MSC Croisières  

      Découvrez les nouveautés exclusives du MSC Preziosa, à bord duquel nos hôtes trouveront des activités inédites et irrésistibles pour savourer chaque instant: Le sublime MSC Aurea Spa, avec ses soins beauté et les suites exclusives du MSC Yacht Club qui disposent d´un service avec majordome et de terrasses privées ; Le Solarium TOP 18 réservé aux adultes, si raffiné avec ses soins Spa express et son bar Tiki ; Le Château DORÉMI et ses jeux aquatiques pour le plus grand plaisir des enfants ; Les sensations déboussolantes du Vertigo, le plus grand toboggan aquatique des mers ; Et une discothèque panoramique pour rester dans le rythme toute la nuit.  
    270m .  137936 tonnes . 4345 voyageurs  . 1370 Equipage

     


    17 commentaires
  • Nous arriverons en fin de matinée à Preveza , trouverons un magasin de téléphonie , achèterons notre clé 3g et rentrons déjeuner au camping-car que nous avons garé sur près de la marina. Michel qui est d'un naturel méfiant, me dit, et si on essayait la clé maintenant on ne sais jamais .BINGO ça ne fonctionne pas et bien sur tout et en grec, même pas possible de mettre en anglais, il est 13h30 avec un peu de chance le magasin est encore ouvert, nous repartons au pas de course, et après bien des palabres les 3 vendeurs qui essaient à tour de rôle de rentrer les données, nous avouent qu'ils ne peuvent rien faire, que si nous revenons demain, ils auront peut être une solution, oui mais voilà les portes du magasin sont déjà fermées , 14h30 c'est l'heure ou beaucoup de magasins ferment en Grèce avant de ré-ouvrir  vers 18h quand il fait un peu moins chaud, pas question pour nous de rester sur la marina en plein soleil, il ne fait que 36° mais quand même, alors que faire, je demande le remboursement des 2 mois que nous avons payés par CB, oui, mais voilà la comptable est déjà partie, se sera donc une employée qui sera en relation avec le centre de paiements de CB par téléphone heureusement , je ne me voyais pas faire cela. 

     

    Ouf tout est bien qui finit bien il est 15h30 quand nous quittons Préveza, la route de montagne que nous prenons en direction de Patras, sera longue et pénible ,beaucoup d'animaux sur les routes qui sont bordées de lauriers palmes, rose, rouge ou blanc. De jolis petits cochons noirs avec leur maman, On est loin de l'élevage intensif (même si ces cochons finiront sûrement en brochettes!)  

    Voir le Fichier : Immoudia__Vers_Patra_002.AVI  
    Un troupeau de biquettes sur la route
    un peu long à charger

    Nous ferons  arrêt pour la nuit au bord de l'eau,  dans un joli village que nous n'irons même pas visiter, 
    La nuit ne sera pas du tout paisible pour Mimi qui est complètement bouffé par les moustiques, obligé de lui mettre une poche de glaçons sur les jambes pour essayer de calmer le feu et l'envie de gratter.
    Les pommades miracles n'existent pas encore et tous les bons conseils que nous aurons pu avoir, ne serviront à rien, ces garces de femelles moustiques l'aiment , point !!!

    17/06 Je me mettrais au volant le matin, ces jambes sont tellement gonflées qu'il a du mal à marcher, nous ne sommes qu'à 50 km du ferry que nous allons prendre pour éviter la ville de Patra, 15 mn de traversée pour 11€, moins cher que la traversée du pont 16€ et du passage d'autoroute.

    le Jules dans la soute, avec Nénette à l'intérieur.

    le ferry que nous avons pris
    Nous arrivons dans un camping qui n'a que le nom de camping, vu tous les campings super que nous avons fait en Croatie, mais il fait chaud, nous en avons marre alors nous prenons, il faut aller à l'accueil pour avoir internet, en discutant avec des gens de l'Isère , nous apprenons encore quelques endroits qu'il ne faudra pas manquer de visiter, ils nous enseignent également quel opérateur de téléphonie est le plus fiable, nous nous mettrons à manger notre salade à 14h30, quelle vie de patachon nous menons. Nous décidons de faire une nuit de plus dans ce camping ,non pas qu'il soit top, mais les 2 machines de linge que j'ai fait tourner ne sont pas sèches, il faut dire qu'aujourd'hui, le soleil boude un peu, ciel de traine des orages qui ont balayé l'Europe ces derniers jours et qui ont bien touchés la France.
    J'achèterai quelques légumes à un jeune producteur qui passe en camionnette 5€30 pour 5 grosses PDT, un concombre, 4 oranges 3 courgettes et 8 beaux oignons rouges, que du bonheur , culture bio, moi j'aime.
    Nous retournons à Patras tôt le lendemain matin en allant chez un second opérateur de téléphonie, nous apportons le portable et belle idée , comme la veille, quelques difficultés pour installer la clé 3G, mais 1h plus tard , nous ressortons de l'agence, nous étions garés devant le magasin et … en double file. L'employée nous dira qu'il n'y a aucun soucis.

    Le Lidl que nous avions raté la veille est du bon coté de  la route, courses pour plusieurs jours, en cas de nouveau squat. Journée cool je repasserais même pendant 1H et dehors car vu la chaleur, pas question de resté enfermée dans le CC, oui je sais il faut être folle pour repasser en vacances, mais je ne supporte pas de mettre des vêtements blanc en coton, non repassés, c'est comme ça. Il y aura de l'internet dans l'air !! normal , pour nous cela fait du bien de ne pas se sentir isolés.
    Nus irons mangé le soir au resto du camping et sous cet olivier millénaire.


    Dans ce camping, il y a des oliviers partout . L’olive, reine de l’hiver ! est ramassée entre Novembre et Février. Des filets sont installés sous les oliviers. On « gratte » ensuite les branches avec une sorte de râteau pour faire tomber les olives. Celles-ci sont rassemblées dans le filet et mis dans des sacs. Il y a des « moulins » dans tous les villages .Nous reprenons Moussaka et Calamars (kalamaria ) Mimi goutera son premier tzatziki, yaourt, concombre et ail pilé avec de l’huile d’olive et de la menthe.
     il faut dire qu'il ne mange aucun produit laitier sorti de son camembert, comme dab pas de dessert, mais au moment de payer, la serveuse nous apportera 2 ?? pâtisseries et 2 alcools inconnus pour nous,   Une belle soirée.

     

    Comme souvent
    Moussaka pour moi et calmars grillés pour Mimi

     

     

     

     


    13 commentaires
  • Ici les enfants du Pirée

    12/06 
    Nous quittons ces montagnes pour rejoindre la côte , et ne reprenons pas la même route qu'à l'aller, trop fatiguant toutes ces mauvaises routes en montagne. 

    Quelques courses , eau potable et je congèle du pain car nous allons nous faire quelques squats. Exceptionnellement, nous prenons l'autoroute vers Parga pas moins de 18 kms de tunnel (direction Igoumitsa) et arriverons dans une baie magnifique Parga. Nous trouverons un couple de français dans un petit van qui sont dans cette baie depuis 3 jours. A coté ce trouve un camping et des restaurants, mais il n'y a pas de problèmes. Nous avons de l'eau dans la réserve et le chimique est propre, tout va bien.

    Parga N 39°16'58"01 E 20°26'24"53 


    13/06 petit apéro au bar de la plage, c'est notre premier ouzo, servi avec une assiette de crudités , des olives excellente et un ??? de la feta mélangé à des herbes et je ne sais quoi,
    pas bon pour ce que j'ai !!kg en trop!!
    mais mon palais lui se régale.

     14/06, Nous levons le camp, car si nous voulons être rentrés avant Noël il faut se bouger un peu plus, mais quand baignade et soleil nous accueil que faire d'autre? Nous retournons à Parga pour faire quelques courses , au mini-market je demande au patron, s'il peux m'indiquer un point d'eau pour remplir notre réserve, j'ai fais pas mal de course dont une bouteille de ouzo, et gentiment il me montre un robinet juste à coté de chez lui, super sympa, au moment de lui donner quelque chose il ma fait les gros yeux et me sert la main, gracia señorita !!!

    Il nous faudra faire 17kms pour arriver dans un autre endroit de rêves!!,Immoudia N39°14'22" E20°28'51" 
    il y a des camping-car de garés un peu partout sous les arbres, le long du petit quai,
    Vers Parga

    Petite balade à pied tout le long du quai, ou les camping-car peuvent s'installer comme ils le souhaitent
    Nous n'aimons  pas particulièrement, nous préférons nettement rester sous les arbres.

    Alors que nous nous placions à notre guise pas loin de plage avec accès à la douche de plage, un vieux monsieur grec vient nous voir, il fait la promotion pour son petit restaurant,  Vers Parga
    et les gens du 66 qui étaient là depuis 8 jours nous le conseille fortement, alors avec l'autre couple que nous ne connaissons pas mais qui ont 2 petits York souvenirs / souvenirs , Notre petite York XO, nous manque toujours, 3 ans après son décès, nous décidons de nous  faire ce resto pour ce soir, on ne se connait pas ,mais ils ont l'air sympa alors on verra bien. Baignade l'après midi avec cette fois ci un plage de sable et une eau tiède, miam comme c'est agréable, une douche sur la plage pour bien se rincer et c'est le paradis.

    Ce qui surprend quand même, ce sont tous ces endroits où l'on peut faire du camping sauvage sans risque  de se faire virer.
    Vers Parga

    J'irai voir dans un magasin de souvenirs ,j'ai entendu dire que la dame parle très bien le français et comme nous cherchons une adresse pour acheter notre clé 3G, car raz le bol de courir après le wifi gratuit.  D'autant plus que sur la Grèce nous allons très souvent squatter. Notre soirée au resto chez Thomas sera bien agréable, effectivement , pas d'erreur de jugement Patrick et Hélène sont de bons convives et bien sur , nous parlons de quoi !!!!! de la Grèce, que eux quittent le lendemain, ils prendrons le bateau de minuit à Igoumista. Nous mangeons comme des  !!!! gorets, tellement il y a de poissons dans notre plat principal, mais avant avec le traditionnel apéritif Ouzo, nous avions eu le droit à du poisson cru style sushi, du Tzatziki : yaourt, concombre et ail pilé avec de l’huile d’olive et de la menthe. (mais qui Accompagne aussi agréablement les frites et les brochettes) Salade grecque (khoriatiki) 'tomates, olives, feta, concombre oignons rouges. Pas de dessert , nous n'en pouvons plus , Nous rentrerons à notre camping car, ou je ferais 4 bons cafés et une absinthe pour aider à digérer tout cela.

    Vers Parga
    Ce n'est pas ma photo , mais c'est bien nous et le patron de la taverna.

    Il sera 2h30 du matin quand nous nous quitterons.

    15/06, un bon bain le matin ,une bronzette l'après midi accompagnée d'une petite ronflette sur la plage et nous nous retrouvons autour d'un ouzo à une autre guinguette de plage où nous avons eu un code pour la wifi, et re… encore ces gâteries qui accompagne l'ouzo, ces mézédès souvent bons et pas très chers, et qui suffisent à nourrir son homme ici ils nous sont offerts,(( les plats complets n'étant pas toujours indispensables, surtout en été. Le reste du temps, ils feront d'agréables en-cas, entre deux visites ou en attendant le bateau... Ils sont servis, bien entendu, dans les mézédopolia ou les ouzeries)).
    De 4 nous finissons à 9, les autres voisins du 66 se sont joints à nous, tous les deux parlent le grec presque   couramment , 30 ans qu'ils viennent en Grèce.

    Avec près de vingt-cinq siècles d'histoire, la cuisine grecque est l'une des plus anciennes au monde ! Alors qu'en Europe on en était encore à rôtir viandes et poissons, les Grecs cultivaient déjà l'art des mélanges et le goût des épices... Grands voyageurs, ils rapportaient de leurs périples des produits nouveaux qui seraient intégrés à leurs spécialités traditionnelles. Au Ve siècle av. J.-C., on organisait en Grèce des concours culinaires, et, au siècle suivant, le poète et cuisinier Archestratos rédigea un ouvrage intitulé Sensualité. Les livres de cuisine ne sont pas une invention récente.
    Bien sur je me régal pas seulement en mangeant mais en sachant toutes ces choses.
    Hélène et Patrick nous quitterons à 20h30 pour aller prendre leur bateau, 50 km seulement.
    Ils embarquent à minuit.
    16/06 Il n'est de bons moments qui ne s'arrêtent hein, donc nous nous quittons, Michèle la dame du 66 viendra en même temps que moi, acheter des légumes à un camelot qui passe pas très loin des camping-car qui sont éparpillés un peu partout sous les eucalyptus et oliviers, le long de la mer et cela sans devoir rien à qui que se soit. Elle dira à ce monsieur attention c'est mon amie , alors du bon et pas cher, il m'offrira un second melon.


     PRUDENCE SI VOUS PRENEZ LA ROUTE.
    Vers Parga

     Au moment ou vous lirez cet article ....
    Nous sommes arrivés en Crête


    Vous cliquez et comme nous ,
    vous danserez le Syrtakis

     

     


    17 commentaires
  • Les rochers au sommet desquels les monastères sont construits, sont, d’après les écrits d'Anciens, des roches envoyées sur la terre par le ciel (d'où leur nom de « Météores »), pour permettre aux ascètes de se retirer et de prier.
    Je suis retournée seule dans le village immortaliser ces monstres de pierres

     Kastraki Trikala ( les météores)  Kastraki Trikala ( les météores)  Kastraki Trikala ( les météores)

      Kastraki Trikala ( les météores)Je trouve très impressionnant de vivre au milieu de ces pitons rocheux. Kastraki Trikala ( les météores)   Kastraki Trikala ( les météores)
     Kastraki Trikala ( les météores)  Kastraki Trikala ( les météores)
    Alors que j'étais sur le chemin de retour , bien fatiguée d'avoir crapahuter sous la chaleur
    Je fis la rencontre d'une charmante.... demoiselle .. Très timide au départ
    à chacun de mes mouvements , elle rentrait la tête.
     Kastraki Trikala ( les météores)  Kastraki Trikala ( les météores)  Kastraki Trikala ( les météores)
     Kastraki Trikala ( les météores) au revoir ma belle
    La Tortue grecque vit dans des milieux arides
    Testudo graeca est une espèce de tortues de la famille des Testudinidae1.
    En français elle est appelée tortue mauresque ou tortue grecque.

    Le village de  Kastraki Trikala

     Kastraki Trikala ( les météores)   Kastraki Trikala ( les météores)

     Kastraki Trikala ( les météores)
    Et cette porte aurait été pour toi André,
    notre ami la warlope .

     

     

     


    18 commentaires