• Innsbruck et .... Michel à l'hosto

    Bon beaucoup de lecture et pas beaucoup de photos !!

    Mais !! Michel à l'hosto , c'était en septembre 2014

    10-09 Cela fait 8 jours que nous avons quitté la Grèce, d'ailleurs le soleil se fait de plus en plus rare, Comme il y a 3 ans nous arrivons au lac Chiemsee sous la pluie et le brouillard, nous bivouaquerons mais tristounet car à 20h il fait nuit. On espère  beaucoup que demain sera meilleur, car nous serons à Innsbruck, nous avons encore beaucoup à découvrir de cette magnifique ville,
    même si nous  avons déjà visiter l'Autriche.
    11-09 Pas de chance le temps est tristounet je ferais la route seule, car Michel n'est pas très en forme depuis 3 jours, nous nous garons dans la même rue qu'il y a 3 ans, car les camping-car y sont autorisés, nous sommes à 200m du centre ville, alors que nous cherchions un distributeur de billets, Michel me fait remarquer qu'il y a un hôpital pas très loin et que si cela ne me dérange pas, il préférerait aller consulter, et connaissant mon oiseau, je sais que pour dire cela, il n'est pas bien et pour cause, vraiment pas bien, car il sera hospitalisé à 18h en grande urgence.

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto ( à l'entrée de l’hôpital universitaire )
    Une très forte infection,due à une piqure de moustique en Grèce 

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto

    Le médecin, grâce à Google traducteur nous écrira,car nous ne comprenons pas l'Allemand et lui parle très mal l'anglais, que s'il reste sans traitement antibiotique et sous  perfusion, les risques d'une septicémie n'étaient pas à écarter, et qu'il risquait de perdre un testicule, cela nous fera prendre conscience de la gravité de la situation donc, la mort dans l'âme je le laisse à l'hôpital, mais pour son plus grand bien.

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto

    Le plus dure reste à faire pour moi, retrouver le camping-car et Nénette , 4kms il verse et je suis en liquette, une infirmière m'emmènera à la station des taxis et en nous y rendant j'essaie d'expliquer que je n'ai pas trouvé d' ATM (distributeurs  bancaire),  pas de problèmes !!! il y en a dans  le hall d'accueil, elle expliquera au chauffeur de taxis où se trouve le  Jules et voilà comment 10mn plus tard, j'étais rendue à domicile enfin si on veux . Et aussitôt, d'aller au commissariat pas très loin pour demander une autorisation de stationner 5 jours, puisque c'est le délai que donne le médecin, avant de laisser éventuellement sortir mon homme.
    Et là encore, merci Google traducteur et
    surtout aux services de police qui m'auront bien aidée,
    une fois le clavier pour le policier, une fois le clavier pour moi, afin que je pose les questions utile.
    Au bout d'une heure, ils me ramèneront ( en voiture banalisée) au camping-car et me guideront à une autre place de stationnement bien plus proche de l'hôpital 300m,
    je suis garée en zone bleue et logiquement les longs stationnement ne doivent pas excéder 3h, mais comme j'ai un macaron handicapé , il n'y aura pas de soucis, car en Autriche, les stationnement sont gratuits et illimités pour les détenteurs de cette carte.
    Alors qu'importe si je suis garée en bord d'un 4 voies dans la ville, avec une circulation monstre,
    je suis près de Mimi mais pendant plusieurs nuits je prendrais des somnifères.
    Le soir je téléphonerai pour prévenir famille et amis
    dont H-Il qui prendra le relais pour vous donner de nos nouvelles.
    J'appellerai mondial assistance, pour  le rapatriement si nécessaire .
    Minuit ,épuisée je me décide enfin à me coucher pour ma première nuit bruyante,
    nuit que je sais passer blanche.

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto
    Garée à contre sens (avec l'aval des policiers) le long d'une église et le doux carillons des cloches m'empêchera de dormir où me  réveillera en sursaut !!
    Au feux que l'on voit sur la photo, c'était une 4 voies GÉANT

    12-09 J'ai réussi à capter internet, les miracles ça existe, surtout quand on est stationné au pied d'une église
    je regarde les mails et ce que j'ai à faire et je pars en direction de l'hôpital, ou j'arriverai sans soucis, l'orientation étant pour moi un réel problème. André Chazel que certains connaissent pour l'avoir suivi comme nous par internet, lors de leur tour du monde en camping-car, me téléphonera , pour me proposer une aide téléphonique, il parle  Allemand, super sympa , merci  Catalane.
     En 3 jours j'aurais gagné 20m ..  EN RECULANT et ne serais plus stationnée dans le carrefour,
    je guettais les voitures qui partaient et ainsi je pouvait reculer un peu, ce qui aussi m'éloignait de la circulation, mais plus d'internet. 3 jours et 3 nuits où il m'aura fallut gérer, faire  comme si  personne ne dormait dans le camping-car, manger le soir à la lueur des réverbères, mais je me dis que ma condition  n'était pas si catastrophique au vue des SDF qui   passent  l'hiver dans la rue,
    moi j'ai un toit et je peux me faire une boisson chaude, alors.
    Éviter de me servir de l'eau pour ne pas trop remplir le réservoirs des eaux usées.
    Me servir de couverts , assiettes et gobelets en plastique toujours pour l'économie d'eau, le plus pénible étant de ne pouvoir prendre une douche. Les midis je mangeais un sandwich à l'hôpital avec Michel . 
      
    14-09 9h   après un réveil matin musical !! merci les cloches de l'église, mon portable sonne,
    ''Allo Chérie, je ne sors plus demain et là ....  tout s'écroule que se passe t-il encore?
    La voix tremblotante je demande pourquoi ,SILENCE Parce que je sors ce midi !!!
    Yes Yes Yes, mais avec repos au lit obligatoire, interdiction de conduire et prudence , prudence et prudence, Michel aura même du signer une décharge que le médecin avait fait traduire.
    Le bonheur, 2 h plus tard nous reprenons la route, je ne roulerais que 3h et après une nuit passée le long d'un lac nous attaquerons une partie de montagne assez angoissante La furgapass .

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto
    Je ne pourrais faire que 300km de montagne et passerons une nuit à Auberalpass, N46°39'43" E8°40'03"
    les personnes qui connaissent les Alpes Suisse,
    comprendrons mon angoisse.

    Le Mardi matin après une bonne nuit de repos ( pas volée après mes 3 nuits blanche passées dans la rue) mais aussi ... 4° dehors et 10° dans le camping-car,
    j'attaquerais la montagne direction Brig en Suisse, avec cette fameuse partie de montagne, 150 kms de  virages, le col de la Furka  à 2400m d'altitude, une chance il fait beau, mais nous voyons les neiges éternelles sur certains sommets.

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto
    3h plus tard, nous arriverons chez nos amis en Suisse dans le Valais .
    Le Valais où l'on fait de très bons vins .

    Nous arrivons chez H-IL & Jonquille
    H-IL qui faisait régulièrement de courtes haltes à l'hosto !!
    Ce qui clôturera cette épopée de notre voyage dans les Balkans 2014.
    et dans la foulée nous descendrons chez Catalane

    Pas la route de la Normandie, mais c'était prévu ainsi

    A ce jour Michel va bien , Merci .

    Innsbruck et .... Michel à l'hosto
    Nous avons, à notre retour remercié par courrier,
    le service hospitalier  et les services de police de la ville de Innsbruck.
    D'autres photos sur Joméo

    « Vienne 2 / 2A toi Maman »

  • Commentaires

    17
    Mardi 20 Janvier 2015 à 10:02

    Un grand bravo à toi pour ton sens de l'organisation et surtout pour ne pas avoir paniqué dans une situation pareille !!  tu as fait là un grand exploit car seule dans un pays etranger dont on ne parle pas la langue, et avec son mari hospitalisé pour on ne sait pas combien de temps, tu t'es vachement bien débrouillée..je n'aurais pas pensé à Google traducteur...et les services de police et de l'hopital ont été super aussi...Le pauvre Michel s'en tire bien, mais ces saletés de moustiques qui transportent toutes les infections et même les plus graves (palu) sont vraiment des bestioles nuisibles..


    J'ai lu que tu avais perdu ta maman, alors je te présente toutes mes condoléances....c'est dur...et je me souviens avoir vu souvent ici, des commentaires sur tes articles...je comprends ton chagrin et compatis...très grosses bises Dgidgi, à tous les deux

    16
    Mardi 20 Janvier 2015 à 09:37

    Je viens de lire ta new et je te présente mes condoléances, pour la disparition de te maman

    Que de chagrin, ma douce amie.

    De tout cœur avec toi.

    Courage, ma belle.

    Je t'embrasse Aimée

    15
    Lundi 19 Janvier 2015 à 22:10

    Bonsoir,

    C'est en cherchant sur CCI des renseignements sur la Norvège, que je suis tombée sur votre blog.

    Eh bien, votre récit m'a fait froid dans le dos et j'espère que votre mari va beaucoup mieux !!!

    Nous aussi nous avons dans le projet de partir 5 mois en Scandinavie et la question du gaz me taraude !!!! Peut être qu'à votre retour vous nous donnerez quelques tuyaux. Je vous souhaite un très bon voyage et peut être que vous nous ferez suivre vos aventures via votre blog ! amitiés charentaises. marie

    14
    Lundi 19 Janvier 2015 à 11:38

    et bien quelle aventure heureusement que les gens t'ont bien aidée et que Michel a pu te rejoindre avant

    13
    Lundi 19 Janvier 2015 à 06:11

    Salut les Dgimis,

    Ben oui c'est aussi ça l'aventure, les aléas, les petites emmerdes habituelles et soudain la grande
    emmerde, la grave emmerde, celle dont on s'en souviendra longtemps... Tout ça à cause d'un moustique qui non content de pomper l'air et sucer le sang te refile une belle saloperie de maladie qui aurait pu s'avérer grave...

    Heureux Michel qui a pu s'en réchapper, maintenant on saura que quand un mousse tique, c'est pas avec un coup de tapette qu'on l'élimine... qu'on l'écrase...

    Merci pour le récit de cette page de vie de vacances, heureusement qu'il y en a eu des merveilleuses... et de ces mauvais souvenirs on ne se les rappelle pas...

    Salut les amis, bonne continuation et au prochain commentaire...

    Mickey

                                                             

    12
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 13:56

    effectivement terrible...... ne me souvenais pas d'avoir déjà lu....

    11
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 13:44
    H-IL

    Ben j'espère qu'H-IL vous a payé l'apéro

    Bisous les Zamis et content que Mimi n'aie pas perdu son pendentif

    10
    Samedi 17 Janvier 2015 à 14:48

    quelle épopée que nous avons suivi grâce a HIL

    bises

    lyly

    9
    Samedi 17 Janvier 2015 à 11:15

    bonjour Dgidgi et Michel,

    Aujourd'hui, cela est à conjuguer au passé , mais lorsque une telle mésaventure  se produit , l'inquiétude  grandissime .....

    Bon weekend

    Amitiés  

    8
    Samedi 17 Janvier 2015 à 09:48

    Ben dis donc c'était pas de tout repos ces jours passés dans un pays où l'on ne parle pas la langue !

    Chapeau pour ta débrouillardise et heureusement que Michel s'en est bien sorti. Gros bisous

    7
    Samedi 17 Janvier 2015 à 09:23

    Votre mésaventure m'a beaucoup touchée, je ne savais pas qu'un moustique pouvait être aussi dangereux !

    Heureusement, tout s'est bien terminé, et j'ai eu un frisson lorsque Mimi vous a dit qu'il ne sortait pas demain ... mai ce midi ...

    Je suis un peu rassurée quant à l'entraide que vous avez reçue car j'avoue que c'est une de mes plus grosses angoisses lorsque nous voyageons en camping-car ... mais vous avez été très courageuse !

    Bises à vous deux et au plaisir de se croiser sur la route, bon week-end, Martine.

    6
    Samedi 17 Janvier 2015 à 08:42

    Bien sur nous connaissons en détail l'épisode Innsbruck ! Il n'en fera jamais d'autre le Mimi !!! N'empêche que cela aurait pu être beaucoup plus grave ! Et ... merci pour avoir fait ce grand détour pour revenir chez nous. Nous avons apprécié !!! Bisous à tous les deux.

    5
    Samedi 17 Janvier 2015 à 08:15

    Hé bien, dis donc, quelle aventure !

    Bravo, dgidgi de ne pas avoir paniqué : je ne sais pas ce que j'aurais fait ...

    Enfin, tout ça, c'est du passé.

    Bon week end !
    Bisoux, les dgimis

    thidom

    4
    Samedi 17 Janvier 2015 à 07:55
    rené jeanine

    quelle aventure ! pas facile à gérer tout ça ! saleté de moustique ! et la route pour revenir, je connais la Furka, pas evident ! Enfin tout est bien qui finit bien, vous retournez en Grèce pour retrouver le moustique, si je comprends bien !! bon weekend et grosses bises

    3
    Samedi 17 Janvier 2015 à 07:12

    Hello Dgidgi

    Vous avez la carte de prise en charge médicale européenne ? Nous dés que l'on passe la frontière, on ne s'en passe jamais.... Ils sont vilains les moustiques en Grèce !

    Bizz

    Pat

    2
    Samedi 17 Janvier 2015 à 06:19

    Je savais ce qui vous était arrivés grâce à facebook mais je n'avais pas eu tous ses détails. C'est très bien raconté. Tout s'est bien fini heureusement. Tu es très courageuse. Bisous

    1
    Samedi 17 Janvier 2015 à 06:06

    Oh oui je m'en souviens, une piquûre de moustique peut faire du dégât, petit salopio va.... une mésaventure à l'étranger ça vous met  les soucis plus encore... Bon c'est oublié, ouf.... bon W-E à vous deux, bizzzz



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :