• 09/04  Après une journée de repos bien méritée !!! nous partons à 9h avec un guide pour visiter le Ksar de Goulmima, un des derniers encore habités et habitable. Yuseff le guide ,nous attends à l'accueil du camping et nous partons à pied, nous n'avions pas imaginé que de l'autre coté de la rue principale, se trouvait une aussi grande palmeraie habitée et surtout ce ksar, nous y parcourrons les impasses et la palmeraie pendant 3h, plein les pattes , mais encore quel dépaysement, et tous ces gens qui nous disent bonjour en français en nous demandant si ça va, génial, une fois encore je gâte des enfants qui ne demandent rien, et toujours ce même sourire. Une femme dans une impasse nous proposera un morceau de pain, qu'elle vient de faire cuire chez le boulanger du village, je voudrais en acheter pour notre repas du midi, mais hors de question que je paie, alors je donne des petits cadeaux que j'ai emmenés.

    Le Ksar de Goulmima


    Nous y verrons aussi une ancienne école française en ruine, le quartier juif, le minaret à été reconstruit , car il y a quelques années, il s'était effondré lors de la prière du vendredi, faisant 87 morts.

    Le Ksar de Goulmima
     

    Le Ksar de Goulmima<------- Se sont des toilettes séches derrière ces piliers,
    les animaux sont dessous.


    Mais on se demande par moment s'il nous serait possible à nous  Européens de vivre dans ces conditions, il fait très sombre à l'intérieur du ksar et les colonnes de lumières leur suffisent, par contre au niveau température même par très grande chaleur jusque 50° en dehors, il fait très frais à l'intérieur, mais bon beaucoup vivent encore à même la terre battue

    Le Ksar de Goulmima

     

     

    Le Ksar de Goulmima

    Cette vieillefemme handicapée   fabrique des paniers et toujours avec les récupérations des palmiers

    Le Ksar de Goulmima
    Elle est sur la terrasse, à la chaleur.

    Le Ksar de Goulmima

    Notre  guide nous emmèra chez lui,
    une maison ou tout y est carrelé et propre cela aussi nous surprendra par rapport aux endroits que nous venons de traverser.

    Le Ksar de Goulmima

    Un thé à la marjolaine nous est servi avec du pain que Fathia vient de cuire er servit avec une huile d'olive légèrement pigmentée, excellent. Je lui offre une montre, 2 bijoux fantaisies, une boite avec des dominos en bois pour les enfants, une petite chouette de ma collection pour une des petites, je poserai 2 magnets sur le frigidaire avant de sortir de la maison, à Yuseff je donne en plus des 70drhs un super agenda avec stylo et surtout une boite de doliprane, médicaments cher ici, il nous explique qu'il essaie d'arrêter de fumer depuis quelques jours, il n'a que le travail de guide non déclaré et je lui demande si cela peut suffire à nourrir une famille de 5 personnes ? non bien sur   pas de retraite à prévoir et si les enfants ne peuvent subvenir aux parents par la suite , encore bien des soucis à venir, Alors  ... Retour au camping ou la patronne nous offrira une bière bien méritée,  l'après midi j'irai me piquer une tête dans la piscine. il fait 30° à 16h locale. Trop bon.

    Palmeraie et ksar de Goulmima


    30 commentaires
  •  


    le Maroc figure en bonne place parmi les dix premiers producteurs mondiaux des dattes. La production nationale atteint en moyenne 100.000 tonnes dont 40% est assurée par le Tafilalet et autant par la région du Sud-est.

    Valeur nutritionnelle

    Les dattes se caractérisent par leur haute valeur nutritionnelle. Il faut savoir que ce fruit pallie les besoins en vitamines et en d’autres substances surtout en période de jeûne. Sa valeur énergétique est de 287 kcal par 100 grammes. Les dattes contiennent également des lipides, de la cellulose, des sels minéraux, des vitamines et des enzymes, mais c’est surtout en sucres qu’elles sont très riches (saccharose, glucose et fructose).

    La datte fraîche, telle qu’elle est quand elle arrive à maturité, est un fruit fragile et délicat à transporter. La datte sèche est plus fortement déshydratée, elle contient environ 20% d’eau, contre 70% pour la datte fraîche. Elle contient également des vitamines B2, B3, B5 et B6 et une faible quantité de vitamine C, des sels minéraux: potassium et calcium. Elle est également riche en chrome (faisant passer l’envie de sucre) et en fibres.

    Dattes et palmiers


    Une tête de  palmier peut donner jusque 50 kg de dattes et du palmier tout est utilisé ,

    en premier les dattes sur les palmiers

    Dattes et palmiers

    Dattes et palmiers

     

     

     

     

     

    Dattes et palmiers

     

     

    en bois de chauffe

    Dattes et palmiers

    en ligaments pour faire  tapis ou corbeilles

    Dattes et palmiers  les troncs débités servent à certaines construction ou ici à la réfection de certains endroits du ksar.

    Dattes et palmiers

    Un vieux monsieur, enfin , qui ne me semblait plus tout jeune pour effectuer ce travail,
    grimpera sur un palmier pour en extraire une grappe mâle pour une pollinisation future, je lui donnerai un porte monnaie avec quelques pièces dedans, un stylo et toujours ce sourire avec une bouche bien édentée, j'imagine ici le prix d'un dentiste.

    Dattes et palmiers

    Dattes et palmiers

    Dattes et palmiers

    Le palmier dattier est un grand palmier de 15 à 30 m de haut, au stipe (simili-tronc) cylindrique, portant une couronne de feuilles (les palmes).
    Les feuilles sont pennées, finement divisées et longues de 4 à 7 mètres.

    La pollinisation devrait se faire normalement par le vent (anémophilie, son pollen s'y prête), cependant en culture, le nombre volontairement (par l'Homme) réduit de palmiers mâles (dans les oasis algériennes ou tunisiennes, où ils sont appelés dhokkars, on en compte souvent un pour 100 pieds femelles) oblige à pratiquer une pollinisation artificielle, à la main.

    La propagation des palmiers dattiers se fait par clonage : soit traditionnellement, par prélèvement de drageons ou rejets (qu'on appelle souvent en arabe djebbar ou ghars en Afrique du Nord), soit plus récemment par culture in vitro, afin de conserver les cultivars choisis. En effet, le simple semis d'un palmier ne permettrait ni de retrouver les qualités (gustatives du fruit notamment) d'origine, ni d'être certain de son sexe (et seuls les pieds femelles sont choisis pour être multipliés, car porteurs de fruits). Cela dit, le semis est très facile et souvent involontaire et peut, dans de rares cas, être à l'origine d'un palmier dattier femelle intéressant qui sera retenu, et reproduit, devant ainsi un nouveau cultivar. Les pieds mâles fleurissent 3 à 5 ans après le semis, les femelles 6 à 10 ans après. Dans les oasis traditionnelles en Afrique du Nord, les agriculteurs oasiens continuent à sélectionner à partir des populations de semis qui ont germé au hasard des têtes de clones[Quoi ?] nouveaux : l'enrichissement des collections de clones ou cultivars se poursuit. Dans ces zones (Mzab, Gourara en Algérie, Jérid en Tunisie, etc., mais en fait, un peu partout où la


     

    Le prochain article sera pour la visite du ksar de Goulmima

     


    28 commentaires
  • Nous sommes allés visités les sources du Oum-Er-Rbia
    une des routes était fermée.
    Oum Errabia, ou Oum Er R'bia, est le 2e fleuve marocain en termes de longueur. Il prend sa source à une altitude de 1240 m dans le Moyen Atlas à 40 km de la ville de Khénifra et à 26 km de la ville de M'rirt, commune rurale d'Oum Errabia et se jette dans l'Océan Atlantique au niveau de la commune d'Azemmour.

    Entre Azrou et Goulmima

     

     

     

     

     

     

     

     

    Entre Azrou et Goulmima
    47 sources sortent de la montagne, dont 7 salées.

    Entre Azrou et Goulmima
    Entre Azrou et Goulmima

    Entre Azrou et Goulmima

    Cool le Mimi
    Tout le long des sources et il y a des échoppes souvenirs et desendroits ou l'ont peut manger des tagines ou boire le thé.

     

     

    Entre Azrou et Goulmima

    Entre Azrou et Goulmima

    Dans non prédent article je vous avais  parlé  de notre mésaventure.
    Voilà le résultat

    Entre Azrou et Goulmima
    Voilà le résultatQuelques kilomètres après  Khénifra des mômes à qui nous ne nous étions pas arrêtés pour donner stylos ou bonbons, ont lancé une pierre et nous ont éclaté une des vitres arrière du camping-car , comme quoi ils ne sont pas tous bons, et là j'ai vraiment envie de rentrer à la maison. Des jeunes qui nous suivaient en voiture se sont tout de suite arrêtés pour courir après nos caillasseurs ... mais trop tard, ces mômes connaissent la montagne comme personne. Nous roulons rarement la nuit et voilà le résultat.
    Beaucoup trop pour une journée de vacances. Nous finirons notre journée au camping de Timnay, ce n'était pas prévu, mais il est 19h30 e je n'ai plus envie de rouler de toute façon, il est trop tard pour aller déposer à la police, il nous faudra une attestation pour l'assurance.
    03-04 Nous quittons le camping direction Midelt , nous chercherons l'hôtel police pour déposer plainte, cela  me prendra que la bagatelle de 2h30. Nous arriverons au camping municipal à 14h10 je commence sérieusement  à avoir faim, il nous reste du jambon et du pain cela fera l' affaire, nous prendrons notre premier déjeuner dehors et au soleil, un vrai bonheur , mais qui sera de courte durée un vent violent, ne nous quittera pas pendant les 2 jours suivants. Alors que je m'apprêtais à me faire un café bien mérité à 15h, quelle ne fut pas notre surprise de voir arriver le gendarme qui avait prit ma déposition le matin, prit des photos cu camping-car, déjà comment pouvait-il savoir que nous étions  ce camping? Bref, il venait demander la signature de Michel pour la plainte que j'avais déposée, oui mais il l'emmenait au commissariat... punaise de bois les ennuis continue !!! Michel est revenu une heure plus tard, il fallait qu'il écrive et dise ce que j'avais déclaré..Mais ou va-t-on? Les victimes sont soupçonnées, bien sur, nous avons peut être jeté les pierres nous mêmes.
    ENFIN ...Nous irons tous les deux à la ville faire quelques achats de 'frais' j' achèterais des côtelettes de chèvres et des légumes . Les copains arriveront en fin de journée , le camping est complet ,ils se mettent sur la même parcelle que nous, nous prendrons l'apéro tant de choses à nous raconter depuis 2 jours que nous ne nous sommes pas vus.. hi hi hi... nous mangerons ensemble. Le camping n'est pas génial mais qu'importe, j'ai besoin de décompresser. et cerise sur le gâteau le
    04/04 L'arrivée de Mamita et Fernando; nos Biarrot que nous n'avions pas réussi à joindre au téléphone, ils ont roulé 1h sous la neige  ils venaient de Azrou--> Seîta--> Midelt dans l'espoir de nous retrouver, Michel ne pourra pas les accueillir, il se fait une gastro et depuis 3h cette nuit, chaud chaud..... Nous passerons une journée à naviguer d'un camping-car à l'autre nous sommes 4 couples maintenant.
    Petit cours d'informatique pour Monique.
    05/04 Nous devions partir ce matin, mais vu le temps dégueulasse il verse,
    nous restons encore une journée, rien à faire , mais qu'importe,
    Michel va un peu mieux.

    Entre Azrou et Goulmima


    '' 06/04  Il fait beau, pas chaud mais le soleil est présent alors direction le lac Aguelmame Azgiza ,
    ou nous rendons visite à une famille que les amis connaissent  qui vit dans des conditions plus que précaire.
     Les présents que nous leur donneront ressemble à leur caverne d'Ali Baba .
    Nous y mangerons et dormirons au bord du petit lac , que du bonheur.

    Entre Azrou et Goulmima
    Entre Azrou et GoulmimaEntre Azrou et Goulmima

    Fatima en plein travaille
    pour le métier à tisser c'était surtout pour notre photo, les moutons dorment juste derrière le métier

    Entre Azrou et Goulmima
    Nous l'aiderons à la confection du repas du soir un couscous avec ce que nous lui avions apporté.
    La maman de Fatima qui leur rend visite ,
    difficile de donner un âge, Fatima 37 ans , mais la maman?

    Entre Azrou et Goulmima

    Entre Azrou et Goulmima

    06/04 Nous quittons les montagnes enneigées  après Midelt

     

    Entre Azrou et Goulmima

      Nous passons les gorges du Ziz, magnifique,

    Entre Azrou et Goulmima


    plus nous passons ces montagnes et plus la chaleur arrive, nous arrivons au pied du haut Atlas au camping les Tamaris chez Michèle. La chaleur y est totalement différente 26 °à 16h15 locale la nuit nous ne descendrons pas sous les13°, le début des vacances quoi, nous pensons rester 4 jours
    07/04 Mamita et Fernando nous quittent au petit matin, Nous espérons nous revoir prochainement.
     Petit tour pour aller chercher du frais:pain, légumes œufs, j'adore me promener dans les petites ruelles et échoppes.  Michèle la propriétaire du camping vient manger ce midi, elle nous a dit la veille qu'elle rêvait de bonnes frites Française, qu'à cela ne tienne, je ferais des frites légères à la végétaline.
    Michel ira chez le mécano du coin, pour faire modifier une pièce pour notre frigidaire.    
              


    38 commentaires
  • Je ne peux encore venir sur vos blogs, mais je ne vous oublient pas
    Avons quitté La maison dimanche 24/03 au 10h. Pas la peine d'attendre que le sèche linge finisse  de tourner, je pose le tout sur le Tancarville et roule ... Les voisins nous attendaient à leur fenêtre, c'est devenu un rituel, vu que se sont eux qui s'occupent de la maison lors de nos voyages.
     Petit coucou et nous voilà partis.

    Nous revoilà ..
    Alors que nous avions bien roulé dans  la journée, trouvé un parking près d'un Intermarché à la sortie de Niort protégé de la rue, bien content de nous, une déception de taille  nous attendait en fin de journée, alors que nous jouions au rami, faiblesse au niveau de l'éclairage et d'un coup d'un seul , rideau, plus rien. Il n'y avait plus d'eau dans la batterie de la cellule. Bien sur  les 220€ nécessaire pour l'achat , ne nous faisait plus sourire du tout.
    Nous nous coucherons en  nous posant la question , Changer de batterie ou pas?
    Le lendemain lundi, nous ferons quelques courses pour des produits oubliés lors des préparatifs à la maison, gel douche, shampooing, je trouverai une petite friteuse, quelques fromages.. longue conservation ( 1 mois 1/2) enfin ce que j'ai oublié  d'acheter en préparant les prévisions. Rien de grave dans tout cela.
    Mais il nous faudra attendre le mardi matin savoir si oui ou non , nous achetons cette batterie.
    Nous passons la soirée à Capbreton et sous la pluie, pourtant la température monte 13°, alors que nous n'avions que 7   hier matin en quittant la maison. J'en profite pour faire mes paquets de confiserie pour donner aux enfants Marocains. A 19h30 toc toc toc, ce n'est pas une aire gratuite, 7€50 pour la nuit avec électricité, et la bonne nouvelle est que nous avons testé la batterie et le change ne sera pas nécessaire.
    25/26/27/28/03 nous reprenons la route, il ne fait que 8°, arrêt à Irun , les produits détaxés ou nous faisons le plein de porto et du jambon fumé pour nos 3 mois , un rayon de soleil comme cela semble bon, mais de courte durée, nous ferons une bonne partie de la traversée de l' Espagne sous la pluie et le vent.
     arrêts à Palencia et Cacérès comme beaucoup de camping-cariste qui descendent vers le Maroc,

     

    Nous revoilà ..

     

    Au petit matin à Cacérès nous serons agréablement réveillés par le son cristallin des cloches, c'est Pâques dans quelques jours et l'Avé Maria joué est très agréable, de si bon matin , super agréable.
    Nous arriverons à Algésiras à 15h30 et irons acheter nos billets de bateau (200€) pour le lendemain matin départ prévu pour 8h, la personne au guichet nous conseille de partir à cet heure-là pour être sur de prendre un + gros bateau, pour ne pas être 'secoués' car il y a du vent.
    Nous repartons sur le parking du Lydl ou nous passerons la nuit et là il y a foule de camping-car en partance ou arrivée pour le Maroc.
    Certains espéraient faire quelques courses avant leurs départ, mais . ... les grandes surfaces sont fermées ce jeudi et vendredi férié de Pâques.
    29/03  6h branle-bas de combat, nous sommes prêts pour le départ, nous arriverons bien avant l'heure pour l'embarquement, je n'ai pas oublié de mettre du persil à Nénette qui passera la traversée sans être malade, la traversée n'aura pas été trop mouvementée. Ceuta. Passage à la douane sans soucis (mois que l'année précédente ou le douanier ne voulait pas me rendre notre carte Michelin ).

    Nous revoilà ..

    Nos filons directement  au 'marjane 'de  Tétouan ( grande surface) et la première chose que nous ferons sera  le change de nos euros, ensuite nous achèterons notre carte téléphonique Marocaine pour 20dhr (2€) + la recharge de 50dhr valable 6 mois,+100dhr gratuit (10€) bonne transaction.
    Nous prenons la direction vers le lac Nakla ou nous pensions passer la nuit, mais non, on nous demande partir au bout d'une heure ou nous nous étions posés au soleil ... oui ça existe, on replie les gaules et on prends la route vers  Chefchaouen ou Gilbert et Monique les copains +2 de leurs amis  sont déjà arrivés depuis 2 jours, avant de prendre la route du camping, nous achèterons une   bouteille de gaz, bien que nous soyons  équipés de GPL  nous ne pourrons pas recharger au Maroc.
    L'achat de la bouteille et du contrat ne nous coûtera que 100dhr (10€).
    Soirée retrouvailles autour d'un apéro, et cette année,
    les femmes ont décidé  qu'il n'y aurait pas de gâteaux apéros.... les hanches le vivent mal. La pluie refera son  apparition vers 2 h du matin.
    30/03   10H nous prenons la route sous la pluie , 275kms pour arriver en fin de journée au camping Amazig sur la route de Azrou et avec le soleil, sur la route 2 accidents nous ferons constater que les pluies torrentielles de l'hiver auront bien dégradés les routes déjà précaires et si dangereuses du pays
    Les chauffeur inconscients sont toujours aussi nombreux, il nous faudra être vigilants.
    31/03 Pour nous c'est Pâques , et quelles Pâques !!! Car nous avons eu le droit à nos œufs Si Si... la copine avait joué les cloches en nous déposant des œufs autour du Jules.. Moments de délire, des jeunes camping-caristes Suisse  qui se trouvaient là ont eu, eux aussi une le droit aux cloches, folle ambiance dans le camping.
    Nous décidons d'aller manger en ville (5 kms) en faisant comme les locaux , à savoir attendre un taxi au bord de la route, on ne fait pas du stop , mais presque. 20mn  d'attente et le tour est joué 7 dans la Mercédès , 3 à l'avant chauffeur comprit et 4 derrière et tout cela pour la modique somme de 150dhrs, une belle arnaque.
    Comme dans tous les endroits touristiques , les rabatteurs des restaurants sont en pleine effervescence,

    Nous revoilà ..

     

    Nous jetons notre dévolu sur un parmi d'autres 
    repas sympa bonne partie de rigolade avec le serveur, le patron ,
    et des clients à la table voisine  dont le monsieur instituteur venait de prendre sa retraite 8 jours plus tôt.
    Balade dans Azrou  ou c'est le jour d'une braderie

     

    Nous revoilà ..

    6 adultes en vadrouilles mais pire que des gamins, nous marchanderons nos poulets rôtis pour le soir, ici marchander est tradition , alors..
    par contre pour notre retour en taxi nous ne paierons que 50 dhrs et  là je ressens l'arnaque du matin ,
    une différence de 100 dhr, je téléphonerai à la société des taxis , mais.. sans obtenir quoi que se soit bien sur.


    01/04 Il pleut il pleut il pleut et seulement 9°, on glandouille toute la journée et on allume le chauffage dans le camping-car. Internet trop faible, je vais me coucher à 21h30, la journée à été fatigante , je me suis prit des coups de soleil coton la veille, sur le visage.

    02/04 2°5 extérieur et 6°5 intérieur du camping-car  , pas très chaud tout cela, mais il ne pleut plus
    L' histoire de ce chauffeur de camping, m'aura travaillée dans la nuit, nous décidons donc au petit matin de nous rendre à la police de Azrou, ville où nous nous sommes fait  piéger.
    Et là, ma patience à été mise à rude épreuve, j'ai finit dans le bureau du procureur du roi, qui m'a avoué que ces petits escrocs à la sauvette devaient être punis, j'ai donc porté plainte pour vol  150dhrs  au lieu des 28 dhrs officiel, je passe entre un OPJ, le commissaire principal pour finir avec le procureur du roi.
    Ce chauffeur de taxi risque de perdre son droit d' excercer son métier de chauffeur à la sauvette et de voleur.
    Je suis informée que le procès passera au tribunal dans 15 jours, on verra si je serais remboursée.
    Nous continuerons notre journée par la visite MON prochain article, aux sources de l'Oum-er-Rbia 47 sources dont 7 salées et une très jolie cascade, nous sommes suivis par un monsieur qui se dit pas guide , mais bon .....
    il nous offrira le thé que nous paierons  avec plaisir, car la rencontre aura été sympa.
    Sur la route , nous distribuons beaucoup aux enfants; bonbons mais aussi divers vêtements que j'ai récupérés auprès de mes neveux et nièces, quelques  jouets pour le plus grand bonheur de ces petit bouts d'chou qui nous font des grands signes au bord des routes.

    Quelques kilomètres après  Khénifra des mômes à qui nous ne nous étions pas arrêtés pour donner stylos ou bonbons
    vu l'heure 19h30 et qu'il faisait nuit
    Nous ont lancé une pierre et nous ont éclaté une des vitres arrière du camping-car , comme quoi ils ne sont pas tous bons,
    et là j'ai vraiment envie de rentrer à la maison.
    Beaucoup trop pour une journée de vacances.

     Nous revoilà ..

    Nous revoilà ..

     


    35 commentaires
  •  Une page d'histoire  prise sur wikipédia
    le fort de Tournoux

    Le fort de Tournoux

    Le fort de Tournoux est un ouvrage défensif, construit dans la haute vallée de l'Ubaye entre 1839 et 1866, près de la commune de la Condamine-Châtelard1, considéré comme le "Versailles de l'art militaire du XIXe siècle".

    En 1713, la vallée de l'Ubaye devint française. Le besoin de la défendre d'une invasion italienne par le col de Larche se fit tout de suite sentir. C'est ainsi que la redoute de Berwick fut construite, à Saint-Paul-sur-Ubaye. Lors de la guerre de Succession d'Autriche puis des guerres de la Révolution, des camps militaires provisoires furent installés. Ce n'est qu'au XIXe siècle que fut prise la décision de la construction d'une forteresse de grande envergure pour verrouiller l'accès au col de Larche. Le général Haxo choisit le site de Tournoux et la construction de la titanesque forteresse débuta en 1843, un an après la mort du général. Plusieurs années plus tard, Séré de Rivières s'occupa du fort.

    Le fort de Tournoux s'étale sur 400 mètres de dénivelé entre 1290 et 1490 mètres[réf. nécessaire] d'altitude, accroché au flanc de la montagne tel un nid d'aigle, surplombant La Condamine-Châtelard. Il se décompose en 3 forts reliés et disposés verticalement, plus une caserne au pied de la falaise. Une partie du dispositif est creusée dans la montagne, tel l'escalier allant de la base jusqu'au fort haut (qu'on peut deviner grâce aux trous d'aération dans la falaise). Le programme de construction ne fut jamais achevé, mais le fort fut renforcé en 1880 par la batterie des Caures et le fortin de Serre-de Laut en 1890.

    Le but du système était de contrôler le débouché du vallon de Larche menant à la frontière, et ainsi de bloquer grâce à sa puissance de feu une éventuelle armée italienne. D'autant plus que le fort surplombe le carrefour où la route d'Italie bifurque vers le Nord pour rejoindre le Queyras et l'Embrunais, et vers le sud vers Jausiers

    À partir de 1890, le fort fut occupé toute l'année, et non plus seulement durant la belle saison.

    Durant la Première Guerre mondiale, il servit à emprisonner des officiers allemands.

    Dans les années 1930, la puissance de feu de l'artillerie ayant progressé, le fort de Tournoux fut doublé par les fortifications en béton armée semi-enterrées de Roche-la-Croix et de Viraysse, sur la commune de Meyronnes, faisant partie de la ligne Maginot des Alpes.

    Le fort tira ses premiers coup de feu en situation réelle en juin 1940 face à l'offensive de l'Italie de Mussolini et résista victorieusement. Mais il fut occupé en 1943 par les Allemands, puis libéré en 1945.

    Il resta occupé par l'armée française jusqu'en 1948, puis devint un simple dépôt de munitions jusqu'en 1987, et est démilitarisé depuis. Depuis cette date, l'association ubayenne "Fortifications de l'Ubaye" l'entretient et le fait visiter.

    Toujours un clic sur les photos pour les agrandir

     

    Le fort de Tournoux

    Le fort de TournouxAttention les yeux

    Le fort de Tournoux

    Le fort de TournouxLe fort de Tournoux

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Le fort de Tournoux

    Le fort de Tournoux

    Le fort de Tournoux

      nous sommes aussi passés par les cols du Lautaret et du Galibier.
    Passant le col du télégraphe pour arriver à Valloirre.

    Le fort de Tournoux

    Beaucoup de routes très .... sinueuses mais des paysages à couper le soufle
    Et pour cela il y avait un vent pas croyable au col du Lautaret.
    pour le prochain article


    24 commentaires